Une nouvelle ambassadrice des stages en région

268

C’est l’étudiante gaspésienne Cathia-Marie Bujold, qui était récemment en litige avec l’Université Laval, qui a été choisie comme porte-parole du programme « Mon stage d’étude en région ».

La Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine annonce le retour de ce programme qui existe depuis 11 ans.

Rappelons que l’étudiante en éducation physique de St-Siméon s’est insurgée publiquement la semaine dernière, après que l’Université Laval avait décidé d’interdire les stages longs en région. Elle a réussi à faire renverser la directive.

Selon Catherine Miousse, de la Stratégie d’établissement durable, Cathia-Marie Bujold est une véritable source d’inspiration.

Le programme « Mon stage d’étude en région » permet à des étudiants en formation à l’extérieur d’obtenir une allocation financière de 125 $ par semaine pendant leur stage en Gaspésie ou aux Îles, pendant 5 à 12 semaines. Les stagiaires doivent réaliser des formations présentant des perspectives professionnelles favorables en Gaspésie.

2 COMMENTAIRES

  1. Correctif: ce n’est pas « l’Université Laval » mais bien seulement le département d’éducation physique qui était à la base de cette histoire. Des centaines d’étudiants de l’Université Laval effectuent des stages en région et ce, chaque année, dont plusieurs dans la région de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine. Nous avons d’ailleurs transmis ces données aux médias qui, par sensationnalisme, ont volontairement omis de publier ces informations. Merci d’ajouter un peu de rigueur dans vos informations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here