Ours polaire en Gaspésie, les changements climatiques responsables

361

Les changements climatiques et d’alimentation pourraient expliquer la venue d’ours polaire dans des régions plus éloignées de leur habitat traditionnel.

La présence d’un ours polaire en Gaspésie la dernière fin de semaine suscité beaucoup d’intérêt.

Après avoir été abattue par mesure de sécurité, la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal a procédé à la nécropsie de l’animal pour en savoir davantage sur sa présence dans la région.

Le professeur santé de la faune, Stéphane Lair, précise que l’ours polaire était un mâle âgé entre 5 et 6 ans en bonne santé.

 

Autres éléments, les intestins de l’ours polaire ne contenaient pas de traces d’aliments qui auraient permis de déterminer plus précisément sa provenance :

 

Stéphane Lair explique que des études démontrent que les ours polaires ont modifié leur alimentation en raison des changements climatiques, ce qui expliquerait leur présence dans des régions comme la nôtre :

 

L’ours polaire vit principalement sur la glace marine au large des îles de l’Arctique canadien.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here