Pas de retour de Via Rail avant une voie ferrée sécuritaire jusqu’à Gaspé

496
Photo: Archives

Il n’y aura pas de train de passagers en Gaspésie tant que le rail ne se rendra pas jusqu’à Gaspé.

C’est en substance ce qu’a répondu Via Rail qui sert ainsi une fin de non-recevoir à Alexis Deschênes.

Le 29 septembre, dans le dernier droit de la campagne électorale, le candidat péquiste Alexis Deschênes, avait mis en demeure le PDG de Via Rail, Martin Landry.

Il disait envisager une poursuite judiciaire si, d’ici le premier novembre, il n’obtenait pas une rencontre avec lui.

Alexis Deschênes faisait valoir à Via Rail que la politique nationale des transports, prévue à l’article 5 de la Loi sur les transports au Canada, veut que le système de transport national soit accessible à tous et qu’il favorise un environnement durable, car il est essentiel et qu’il favorise la croissance des régions rurales.

Le directeur principal aux Affaires publiques et relations gouvernementales chez Via Rail, Philippe Cannon, n’a pas répondu directement à la demande de rencontre qu’a adressée Alexis Deschênes au PDG.  Toutefois, il confirme que VIA Rail n’offrira pas de service partiel entre Matapédia et New Carlisle.

Selon, Philippe Cannon, la position de Via Rail n’a pas changé et demeure à l’effet que le transporteur ne reprendra pas le service en Gaspésie tant que les voies ne seront pas jugées sécuritaires pour l’exploitation des trains de passagers et que l’infrastructure permettra le service jusqu’à Gaspé avec des temps de parcours compétitifs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here