Pêche à la crevette, Marinard songe à l’importation pour 2024

160
Photo: Radio Gaspésie

Les nouveaux propriétaires de Marinard qualifient de concluant le projet de transformation de la crevette provenant de la Norvège et vont répéter l’expérience.

Au début novembre l’entreprise a décidé d’importer de la crevette afin de permettre aux travailleurs de l’usine de Rivière-au-Renard d’amasser suffisamment de semaines pour se qualifier à l’assurance-emploi.

Selon le co propriétaire, Bill Sheenan, il s’agissait d’un projet pilote afin de voir la possibilité d’utiliser cette crevette nordique pour compenser le manque de ressource dans le golfe Saint-Laurent.

Selon ce dernier, l’expérience a été concluante :

 

L’entreprise a donc décidé d’importer cette fois-ci plus de crevettes, soit 1 million de livres, et celles-ci seront transformées durant décembre et janvier selon la demande.

Bill Sheenan affirme que cette nouvelle façon de procéder a aussi des avantages pour améliorer l’efficacité de la production et pour l’horaire des travailleurs :

 

Le co propriétaire de Marinard précise que l’importation de crevettes est une solution pour la prochaine saison afin d’assurer un approvisionnement à l’usine en raison des réductions de quotas à prévoir dans le golfe.

Pour ce qui est de la pêche au sébaste, Bill Sheenan, crois que cela prendra un certain temps à développer des marchés et de l’aide financière des gouvernements pour la commercialisation et les équipements:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here