Pénurie de logements, le modèle coopératif à la rescousse

487

Un nouveau modèle de logement coopératif en propriété pourrait contribuer à diminuer la pénurie, selon le Groupe ressource en logements collectifs de la Gaspésie et des Îles.

L’organisme vient de tenir son deuxième colloque sur les solutions en habitation qui a permis de faire connaitre des initiatives de partout en province afin d’aider des projets à se développer dans la région.

Le directeur, Ambroise Henry, explique que, contrairement au secteur privé, le coopératif n’a pas pour but de dégager des profits, ce qui se traduit par des logements qui sont généralement plus accessibles.

Le modèle avec location existe depuis plusieurs années et est aussi intéressant en termes de milieu de vie. En échange d’implication des locataires dans la gestion de la coopérative, ces derniers ont accès à un logement de qualité et abordable :

 

Depuis 2016,  un nouveau modèle de logement coopératif où les personnes deviennent propriétaires apparaît dans certaines régions du Québec. Ambroise Henry explique que cette alternative est très intéressante parce qu’elle permet aux participants de capitaliser sur leurs investissements :

 

Le directeur du Groupe ressource en logements collectifs de la Gaspésie et des Îles précise que les personnes qui veulent participer à un modèle coopératif doivent répondre à certains critères, comme sur l’état de leurs revenus :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here