Plats à emporter: une porte de sortie pour les restaurateurs

410

Après avoir été contraints de fermer leurs salles à manger depuis le début du confinement en mars dernier, des restaurateurs de la région maintiennent néanmoins un service de plats à emporter.

Cette situation causée par la COVID-19 a fragilisé plusieurs restaurateurs, qui n’ont eu d’autre choix que d’effectuer des mises à pied temporaires.

L’option du take-out s’avère la seule alternative pour maintenir un minimum d’opération au sein de leur entreprise. Le propriétaire du Bistro-Bar le Brise Bise, Simon Poirier, admet qu’il a dû revoir sa façon de faire, afin de s’ajuster dans les circonstances :

 

Simon Poirier affirme qu’il a réussi à limiter les pertes financières occasionnées par cette crise du coronavirus :

 

Pour Mathieu Samuel, propriétaire du Resto-Pub La Révolte de Rivière-au-Renard, la formule du plat à emporter lui permet de garder sa clientèle, en plus de procurer du travail à une petite partie de son personnel régulier :

 

Actuellement, une dizaine d’employés sur une trentaine sont toujours en poste actuellement.

Simon Poirier du Brise Bise, tout comme l’ensemble de cette industrie, attendent impatiemment un calendrier pour la reprise des activités pour être prêt pour la saison estivale :

Photo: Page Facebook du Resto-bar La Révolte.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here