Plus de services pour les gens atteints du trouble du spectre de l’autisme

72

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie reçoit 430 000 $ pour mieux soutenir les personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme.

De ce montant, 340 000 $ sont des investissements récurrents, alors que le reste servira au démarrage et à la mise en place des services nécessaires pour la clientèle.

C’est le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie qui en a fait l’annonce dans son conté, hier, au nom de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois.

Il souligne que ces investissements font partie des 29 millions de dollars promis par son gouvernement pour les gens atteints du trouble du spectre de l’autisme.

 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles-de-la-Madeleine reçoit pour sa part près de 100 000 $.

Les investissements permettront notamment de réduire le délai d’attente pour avoir accès à des services, de prodiguer davantage de temps de répit ou de dépannage pour les familles ou encore d’assurer un suivi de la clientèle après 21 ans, lorsqu’elle a terminé son parcours scolaire.

Il y a près d’un an, l’organisme Autisme de l’Est-du-Québec dénonçait une insuffisance des services spécialisés et des délais d’attente trop longs pour obtenir des soins appropriés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here