Plus d’un pont ferroviaire à la fois pourront être réparés en même temps

385

Le conseil des ministres permet désormais à la Société du chemin de fer de la Gaspésie de mener de front plus d’un projet à la fois.

Avant cette décision, la société devait compléter une réparation à la fois, avant de débourser des sommes d’argent sur d’autres structures. Il était même interdit à l’organisation d’entreprendre le processus des études d’ingénierie avant que la réparation en cours ne soit faite. Seuls les travaux d’urgence mettant en péril la sécurité pouvaient se juxtaposer au même moment sur plus d’une structure.

Au point de vue administratif, le tronçon entre Caplan et Port-Daniel est passé au stade d’opportunité. Le décret ministériel permet ainsi à l’entité gestionnaire du rail d’espérer une ouverture du tronçon jusqu’à Port-Daniel en 2021.

D’ici là, 4 structures doivent subir des réparations majeures pour rouvrir la circulation : celle traversant le ruisselet à Caplan, le pont du ruisseau Leblanc entre Caplan et Saint-Siméon et les ponts de Port-Daniel.

En formulant une telle demande à laquelle a consenti le ministre des Transports, le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, voulait éviter les pertes de temps lorsque le remplacement des ponts ferroviaires de Cascapédia-Saint-Jules allait être engagé.

 

La Société du chemin de fer de la Gaspésie amorcera dès cette année les études d’ingénierie concernant les infrastructures à réparer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here