Pompiers volontaires recherchés

246
Photo: Archives

Le manque de pompiers volontaires se fait cruellement sentir dans la région de Percé.

Selon Luc Lebreux, directeur du service de la sécurité et service incendie de Percé et Grande-Rivière, la situation est problématique alors qu’il manque plus d’une dizaine de pompiers volontaires et que cela peut affecter le temps de réponse des équipes en cas de sinistre.

 

D’après Luc Lebreux, le problème de recrutement de pompiers volontaires est généralisé à l’ensemble de la province et s’explique tant par la pénurie de main-d’œuvre que par la disponibilité des individus.

 

Luc Lebreux indique qu’être pompier volontaire ne demande pas d’aptitudes physiques particulières et n’exige pas d’être disponible à toute heure du jour ou de la nuit. Cependant, de par son utilité pour la communauté, c’est une activité à temps partiel qui peut être extrêmement gratifiante et rapporter un bon revenu d’appoint.

Du côté du grand Gaspé, selon Carl Sinnett, directeur intérimaire du Service de protection contre les incendies à Gaspé, la situation n’est pas inquiétante. Seule la caserne de St-Maurice-de-l’Échouerie est en léger manque d’effectifs.

Les personnes intéressées à devenir pompier volontaire peuvent trouver tous les renseignements nécessaires sur le site Internet de la municipalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here