Près de 2 M$ pour sécuriser les puits de pétrole

117

Québec annonce qu’il investira 1,9 million de dollars pour intensifier le repérage et la sécurisation des puits de pétrole inactifs en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent.

Environ 750 puits, dont certains ont 150 ans, seront ainsi visités ou revisités au courant de l’année pour confirmer leur localisation, les inspecter et apporter les correctifs si nécessaire.

Une carte de localisation sera également produite à l’aide de document d’archives et de photos aériennes.

Cet engagement du gouvernement remonte à 2014. L’an dernier, dans le cadre d’un projet spécial de recensement, près de 300 sites de puits ont été visités.

Dans certains cas, il y avait de la végétation jaunâtre et dans d’autres, de la boue orangée a été observée. Cependant, le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles assure qu’il n’y a pas de danger immédiat pour les biens et les personnes.

L’agent de communication au Conseil régional de l’environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Yanick Desbiens, affirme toutefois qu’il faudra être vigilant dans le futur.

 

 

Depuis 1860, 953 puits ont été forés sur le territoire québécois. On compte aujourd’hui 711 puits inactifs, dont 93 sont sous la responsabilité d’entreprises qui ont l’obligation de les fermer adéquatement. Le ministère s’assurera que les travaux requis auront été réalisés.

Yanick Desbiens rappelle qu’il faudra aussi tenir les entreprises qui forent actuellement responsable de leur puits qui cesseront de produire dans les prochaines années.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here