Problèmes au CISSS : Le ministère est aussi responsable selon la CSN

483
Kent Denis le vice-président de la FSSS-CSN. Photo: Gracieuseté

La CSN estime que quelqu’un au ministère de la Santé devait être au fait des pratiques de gestion du CISSS de la Gaspésie.

La Vérificatrice générale a publié mercredi un rapport très sévère à l’endroit de la haute direction du centre de santé et de services sociaux de la Gaspésie. Ce rapport fait état d’un manque de rigueur et d’apparences de favoritisme dans les processus d’embauche des cadres, en particulier.

Kent Denis le vice-président régional de la CSN affirme que la PDG Chantal Duguay fait l’objet d’allégations depuis des années. En 2014, lorsqu’elle était PDG du CSSS du Rocher-Percé, elle faisait la manchette pour des allégations de népotisme après que des membres de sa famille y aient été embauchés.

Et malgré ces nombreuses allégations, le ministère de la Santé l’a tout de même nommée à la tête du CISSS lors de la fusion en 2015. Selon lui le rapport de la VG vient prouver ces nombreuses allégations et quelqu’un au ministère de la Santé devait savoir, selon Kent Denis.

 

De plus, le vice-président réclame plus de pouvoir pour les membres du CA. Ces derniers devraient être élus et non nommés. Cette façon de faire donne comme résultat que les administrateurs prennent des décisions pour plaire au pouvoir qui les a mis en place.

 

Kent Denis espère que toute la médiatisation de ce dossier apporte plus d’imputabilité au ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here