Projet de loi 21 : La moitié des Québécois s’oppose à l’indemnisation pour les pétrolières

209
La plateforme de forage Bourque Photo: Source Pétrolia

Un peu plus de moitié des Québécois estimeraient que l’indemnisation de 100 millions $ prévue par le gouvernement Legault pour les pétrolières et gazières est trop élevée.

C’est ce qui ressort d’un sondage Léger commandé par plusieurs organismes écologistes. En Gaspésie, des pétrolières ont procédé à du forage dans trois secteurs, soit Galt, Bourque et Haldimand.

Le sondage visait à recueillir l’opinion des citoyens sur le projet de loi 21, qui prévoit de mettre fin aux activités de recherche et d’exploitation des hydrocarbures au Québec en indemnisant les entreprises à hauteur estimée à 100 millions $.

Dans cette enquête d’opinion, plus des deux tiers des répondants (70 %) seraient d’avis que les entreprises doivent être responsables financièrement des dégâts causés par les 960 puits forés au Québec. Seulement 4 % des personnes sondées jugent que les contribuables devraient payer.

On note aussi que 52 % des répondants seraient favorables à l’interdiction des forages en vue de trouver du pétrole ou du gaz au Québec. En revanche, un répondant sur quatre est en désaccord, tandis que 22 % des répondants refusent de se prononcer.

Enfin, quant au montant du dédommagement offert pour la fin des activités de recherche et d’exploitation, 54 % estimeraient que 100 millions $ seraient trop élevés, tandis qu’un répondant sur cinq est d’avis que cette somme est juste assez élevée.

Le sondage web a été réalisé du 18 au 20 février auprès de 1007 Québécois. Il s’agit d’un échantillon non probabiliste. S’il s’agissait d’un échantillon probabiliste, la marge d’erreur serait de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here