Le projet pétrolier Gaspésia cible un territoire couvrant en partie des réserves fauniques

409

Si Pétrolia obtient les autorisations requises, les levés sismiques prévus dans le cadre du projet Gaspésia seront réalisés en partie dans les réserves fauniques de Matane et de la Dunière.

Le porte-parole de la compagnie pétrolière, Jean-François Belleau, explique qu’une demande de permis a été déposée au ministère de l’Environnement pour la réalisation des levés sismiques et qu’une autre a été acheminée au ministère des Forêts pour obtenir l’autorisation de couper des arbres.

 

Les levés sismiques de Pétrolia se situeraient dans un secteur où des activités forestières sont déjà en cours, comme le démontre cette carte de Google Earth.

Il affirme également avoir présenté ces intentions à la SÉPAQ, à certains élus concernés, aux Micmacs et aux compagnies forestières qui œuvrent dans le même secteur, notamment. Pétrolia s’est également engagé à suspendre ses travaux en période de chasse.

 

Il est encore trop tôt pour statuer d’un échéancier précis sur les travaux à venir, mais de façon générale, les levés sismiques sont normalement suivis de l’échantillonnage du sol. Des étapes qui permettent de déterminer s’il y aura forage ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here