Un projet pour protéger la barre de Sandy Beach contre l’érosion

438

Merinov opère un projet d’envergure pour protéger l’habitat côtier de la barre de Sandy Beach, à Gaspé.

En 2019, un récif artificiel de roches ensemencées d’algues sera implanté afin de diminuer l’impact des vagues sur la rive. Le directeur général de Merinov, David Courtemanche, donne plus de détails.

 

Le même projet de recherche sera aussi testé aux Îles-de-la-Madeleine, à la plage de la Martinique. Si les résultats sont concluants, le modèle pourrait être implanté ailleurs dans le golfe du Saint-Laurent. La gestionnaire en aquaculture chez Merinov, Stéphanie-Carole Pieddeseaux, soutient même que d’autres pays sont attentifs à leurs études.

 

Le coût du projet, incluant les Îles, n’est pas arrêté pour le moment, mais il sera assurément de plus de 3 millions de dollars. Le gouvernement fédéral versera pour sa part une somme de 2,1 millions de dollars, dans le cadre du Fonds pour la restauration côtière, du Plan de protection des océans.

La ministre et députée de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, était présente à l’annonce faite au nom de son collègue au ministère des Pêches et des Océans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here