Protéger le caribou dans le cadre de la COP15 ?

110

Nature Québec espère que le gouvernement profitera de la COP15 pour annoncer des mesures pour la protection du caribou.

La Conférence des Nations Unies sur la biodiversité à commencé mercredi à Montréal en présence de près de 200 pays qui tenteront d’en venir à un accord pour limiter la perte d’espèces en péril.

Même si le gouvernement de la CAQ ne s’est pas particulièrement démarqué pour la protection du caribou de la Gaspésie, Emmanuelle Vallières-Léveillé, coordonnatrice biodiversité et forêt pour Nature Québec, affirme que les yeux du monde entier sont tournés vers le Québec.

Malgré le fait que la CAQ a affirmé qu’aucune annonce ne serait faite avant 2023, elle demeure optimiste.  La pression internationale sera forte sur le Québec :

 

Elle salue aussi les menaces d’Ottawa d’intervenir plus vigoureusement pour protéger des territoires.  Le fédéral peut effectivement utiliser la loi sur les espèces menacées dans certains cas pour freiner des projets économiques.

Au mois de mai, Ottawa a évoqué la possibilité qu’un décret soit adopté pour forcer Québec à en arriver à un plan de protection.  Plus récemment, le ministre Steven Guilbaut a affirmé que le party était fini.

Emmanuelle Vallières-Léveillé espère que le ministre est sérieux :

 

La COP15 se termine le 19 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here