Quelques conseils contre la vague de fraudes

138
Photo:PIXNIO

La Sûreté du Québec réitère ses avertissements afin de contrer les nombreuses tentatives de fraudes en cours dans la région.

Que ce soit par le biais de courriels, de textos ou d’appels téléphoniques, tous les moyens de communication sont utilisés. Les fraudeurs sont souvent insistants, n’hésitant pas à utiliser la menace.

Comme l’explique le sergent Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec, les grands-parents sont souvent ciblés :

 

Les stratagèmes sont aussi diversifiés alors que les fraudeurs peuvent se faire passer pour des agences gouvernementales, des entreprises ou même des institutions financières :

 

Aucune agence gouvernementale ou institution financière n’a le droit de demander des informations personnelles par le biais de simples textos, courriels ou appels téléphoniques, même si l’afficheur indique que l’appel provient d’un service reconnu.

Le sergent Doiron y va donc de quelques recommandations :

 

De plus, il faut également être extrêmement vigilant de ne pas ouvrir les liens ou documents attachés dans les courriels ou textos car ceux-ci peuvent contenir des virus ou des logiciels de piratage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here