Raid international Gaspésie : Le parcours le plus difficile en 5 ans

227

Le Raid international Gaspésie s’est conclu hier à Carleton sur le parcours le plus difficile en 5 ans, après un premier passage dans la MRC du Rocher-Percé.

Tout près de l’arrivée finale, les coureurs d’aventure devaient se lancer dans la mer du bout de l’échelle d’un camion de pompier, et en ressortir en remontant sur le quai. Les athlètes devaient ensuite s’élancer sur une pendule pour se retrouver encore une fois à l’eau, nager jusqu’au point de contrôle sur un bateau de pêche, puis revenir au quai. Pour se rendre au fil d’arrivée, ils ont foulé la grève vers la plage municipale où un grand nombre de spectateurs les attendaient.

Martin Hardy et Danny Déry-Chamberland, qui ont dominé toute la course de 300 kilomètres sur 3 jours, avec la cycliste Lyne Bessette et son co-équipier Martin Lacasse, repartent avec la première position.

Au cumulatif du 150 kilomètres, c’est la jeune équipe d’Antoine Moses de Carleton et Raphaël Arsenault de Maria qui repartent avec les honneurs.

Membre du comité organisateur, Daniel Labillois est satisfait de la couverture médiatique de l’événement.

 

Le financement pour une sixième édition en 2019 est attaché. Toutefois, les organisateurs réfléchiront à l’avenir du raid.

 

Le budget de cet événement oscille entre 500 000 et 600 000$.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here