Alexis Dumont-Blanchet veut plus de transparence sur les puits abandonnés

116

Alexis Dumont-Blanchet répond à une demande du groupe Environnement Vert Plus et s’engage, sil est élu, à rendre publics des documents sur la dangerosité des puits abandonnés.

Le candidat solidaire dans Gaspé avait convoqué la presse pour aborder les thèmes du virage écologique et de l’indépendance du Québec, mais a changé les plans pour répondre à cette interpellation jugée prioritaire.

Pour Alexis Dumont-Blanchet, les représentants du gouvernement ont tenu des propos inquiétants, alors que le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles tentait d’obtenir une injonction de la cour pour empêcher le Camp de la rivière de tenir des ateliers de recherche de puits abandonnés sur les terres de la Couronne.

 

Il veut savoir s’il y a un réel danger à proximité des puits abandonnés ou si la sous-ministre voulait seulement faire peur aux militants.

Le candidat pour Québec solidaire ajoute que son parti est contre le développement pétrolier et qu’il interdirait la fracturation hydraulique.

 

De plus, Alexis Dumont-Blanchet a profité du point de presse pour détailler l’annonce du jour de son parti qui est de mettre sur pied un réseau public de transport interurbain.

 

Cette nationalisation se ferait au coût de 2 milliards de dollars.

À noter que le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, sera de passage dans la circonscription, mercredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here