Réaménagement dans le diocèse de Gaspé

1121
Archives

Le diocèse de Gaspé procède à des réaménagements paroissiaux pour redynamiser la participation des paroissiens à l’évangélisation en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine.

 

Force est d’admettre que la pratique religieuse diminue dans les églises,  l’essoufflement des bénévoles et le remplacement de ceux-ci font également partie de la nouvelle réalité. De plus au niveau financier, il devient de plus en plus difficile de supporter les 64 fabriques sur le territoire du diocèse.

L’économe diocésain, Léon Boulet, affirme que l’idée première du réaménagement est de créer des communautés tout en abaissant le nombre de fabriques à environ une douzaine. La prochaine étape sera de former le comité de transition qui prendra en charge le regroupement d’un certain nombre de paroisses et veillera aux travaux juridiques et administratifs.

D’ici là, la réouverture des églises se fera progressivement en raison de la pandémie. Léon Boulet admet que l’aspect financier a été un dur coup dans les derniers mois :

 

Lors de la tournée de 2 ans pour présenter ce projet, Mgr Gaétan Proulx a clairement indiqué que l’objectif n’était aucunement de fermer des églises :

 

Pour le chancelier Serge Tidjani, garde espoir que le processus amorcé a pour objectif de conserver des lieux cultes et de célébrations dans la région :

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Nous aimerions savoir ce qui adviendra de l’église de Grande Vallée qui demande beaucoup de réparation et qui est un icone en Gaspésie, plusieurs famille de Petite et Grande Vallée ont un histoire historique avec ce bâtiment prestigieux , donc est-ce que l’église sera préservée. Nous avons entendu qu’elle sera démolie, j’espère que nous pourrons conserver ce monument de 1910.

  2. Je me suis entretenu avec des personnes impliquées dans le dossier de la réparation et de la réouverture de cette église aux célébrations religieuses. Il y a une forte volonté de procéder aux réparations le plus tôt possible avant l’arrivée du temps froid. Il n’y a été nullement question de démolir cette église plus que centenaire. J’aimerai connaître la source d’une telle information et son bien fondé. La population de Grande-Vallée est fière de cette église qui a déjà accueilli des artistes de renom quant à sa qualité acoustique exceptionnelle. Cette population fera ce qui est nécessaire pour conserver ce joyau patrimonial.

  3. Veuillez ne pas tenir compte de la photo jointe à mon commentaire. Ce n’est pas la mienne. Elle s’est insérée dans le texte par erreur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here