Saison de la chasse : Les dons de viandes sont les bienvenus pour aider les moins nantis

224

Pour la première fois, la MRC de la Côte-de-Gaspé déploie le programme Chasseurs généreux pour offrir des dons de viandes de chasse à des organismes œuvrant auprès des populations vulnérables.

Ainsi, en plus d’aider les organismes à vocation communautaire, les chasseurs évitent le gaspillage en cas d’excès de viande. Deux entreprises de la MRC bénéficient de ces dons, soit le Centre d’action bénévole La Grande-Corvée dans l’Estran et l’Accueil Blanche-Goulet à Gaspé. « En plus, ces deux organismes-là font office avec d’autres organismes relais à qui ils donnent leurs excédents alimentaires par exemple les Hauts-Bois à Murdochville », ajoute Olivier Deruelle, agent de développement social de la MRC.

Bien sûr, les chasseurs ne font pas que remettre les carcasses aux organismes qui doivent se débrouiller avec elles par la suite. Quatre bouchers agréés implantés sur notre territoire agissent à titre d’intermédiaire. Olivier Deruelle explique que dépendamment de la quantité que le chasseur donne, il se peut qu’il n’aille pas à payer le boucher. « À partir du moment où le chasseur donne une demie bête, ce n’est plus la chasseur qui paye, mais bien la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs qui prend le montant sur son bras », explique-t-il.

À l’échelle de la Gaspésie, le programme Chasseurs généreux en est à ses premières années seulement. Monsieur Deruelle note que seulement 96 livres de viande, essentiellement de l’orignal précise-t-il, ont été reçues sur la péninsule en une année. Évidemment, il assure que cette année en raison de la promotion du programme, on sera capable de dépasser cette quantité.

Or, ce programme provincial, qui existe depuis plusieurs années, est une initiative commune de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et des Banques alimentaires du Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here