Un nouvel équipement pour sauver les baleines noires

178
Système à double seuil de rupture

À la suite de quatre ans de recherche et développement, Merinov et l’Université du Québec à Rimouski ont présenté un tout nouveau prototype d’équipement permettant le désempêtrement des baleines noires.

Le système à double seuil de rupture permet à la fois de remonter les casiers de crabe des neiges durant la pêche, tout en se rompant lorsqu’une baleine exerce une pression sur le cordage suivant un empêtrement.

Ainsi, le seuil de rupture de l’équipement a été établi à 771 kg (1 700 livres) lorsque les baleines s’empêtrent et à 1 588 kg (3 500 livres) quand les pêcheurs remontent les casiers.

Cette nouvelle technologie permettra de se conformer aux volontés américaines de la Marine Mammal Protection Act et aux éventuelles exigences du gouvernement fédéral visant à protéger les mammifères marins et plus particulièrement les baleines noires de l’Atlantique Nord.

Selon Daniel Desbois, président de l’Association des crabiers gaspésiens et pêcheur partenaire du projet, le nouvel équipement se doit de répondre à des attentes bien précises :

 

Pour le moment, le nouvel équipement en est encore au stade de prototype avancé et des essais se poursuivront au courant de la prochaine saison de pêche afin d’apporter les derniers ajustements :

 

Lorsque les essais seront terminés, la technologie pourra être commercialisée et offerte tant auprès des pêcheurs du Québec que ceux des États-Unis et des provinces des Maritimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here