Un projet de zone d’innovation de 220M$

1179
Les travailleurs d'une usine d'Unipêche MDM. Photo : Gracieuseté

La Ville de Grande-Rivière est confiante que son projet de zone d’innovation de l’économie bleue en partenariat avec Rimouski sera retenu par Québec.

Le projet, qui devrait nécessiter plus de 220M$  d’investissement, a été déposé au gouvernement la semaine dernière dans  le cadre d’un appel de Québec pour créer des zones d’innovation dans différents secteurs de l’économie.

La directrice de la Corporation de développement économique de Grande-Rivière, qui travaille sur le dossier, explique que la zone a pour but de positionner la région comme un pôle d’expertise. Selon Marianne Brisson,  l’argent va servir à améliorer les infrastructures des entreprises, en attirer d’autres et innover dans la transformation de produits.

La construction d’un motel industriel pour créer un parc bioalimentaire est aussi planifiée afin d’aider et accompagner de nouvelles entreprises dans le secteur halieutique:

 

Marianne Brisson ajoute que les investissements pour la zone bleue à Grande-Rivière et Ste-Thérèse-de-Gaspé à eux seuls devraient attendre les 160M$, ce qui aurait un effet d’entrainement et des retombées économiques additionnelles ainsi que la création de plus de 60 emplois.

Le gouvernement du Québec devrait annoncer d’ici la fin de l’année les projets de zone d’innovation qui seront retenus. Celui de Grand-Rivière en partenariat avec Rimouski est le seul qui touche le secteur des pêches qui a été déposé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here