Un service d’autocar gaspésien pour remplacer Keolis

1886
Un autobus d'Orléans Express. Photo: courtoisie

La Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles analyse la possibilité de mettre en place un service d’autocar interurbain pour desservir la Gaspésie.

L’objectif de la démarche est de ne pas se retrouver dans le futur sans transporteur pour assurer un service à la population pour ses déplacements vers les grands centres.

Pendant ce temps, la compagnie Keolis a décidé de poursuivre ses activités au-delà du 8 février grâce à l’aide de 10 millions de dollars provenant de Québec. Mais l’entreprise affirme que sa situation financière demeure précaire.

Le président de la REGIM, Daniel Côté, mentionne que la région ne doit plus être prise en otage par l’annonce d’un autre bris de service du transporteur.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

5 COMMENTAIRES

  1. On espère que ce rêve deviendra réalité,quitte à payer un peu plus cher les voyages,au moins on cessera de nous manipuler chaque année avec leur menace.

  2. Encore 10 millions $ tétés au gouvernement par Keolis? Cet argent aurait pu soutenir le démarrage et l’opération pour quelques années d’une compagnie gaspésienne, non? Le syndrome Bombardier, plus t’es proche du pot, plus tu te graisses la patte!

  3. Il s’agit d’une multinationale qui n’ a aucun souci ni respect pour sa clientèle. Jusqu’à présent la compagnie a reçu 17 millions. C’est le même scénario que nous avons vécu avec Air Canada. L’autonomie est la clé de notre développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here