Une nouvelle étude pour sauver la rue des Touristes à L’Anse-à-Valleau

897
La rue des Touristes à L'Anse-à-Valleau. Photo : Sonia Landry

Gaspé a reçu une deuxième étude concernant le dossier de la rue des touristes à L’Anse-à-Valleau victime de l’érosion qui menace d’engloutir dans un futur proche les résidences l’habitant.

 

Il est encore trop tôt pour commenter cette étude puisqu’elle a été reçue lors du dernier conseil de ville du 17 janvier, mentionne le maire Daniel Côté. 

 

La première étude révélait trois options possibles. La ville devait ensuite choisir la meilleure solution entre l’enrochement ou déplacer carrément la route de deux façons différentes en passant derrière les maisons collées à la berge. Le déplacement oubliait la berge, ce que Daniel Côté n’aimait pas, c’est pourquoi l’enrochement a été choisi.

 

 

Néanmoins, le ministère de la Sécurité publique a refusé cette option puisqu’elle était la plus chère des trois alors que celui-ci ne paie que pour la solution la moins dispendieuse. C’est pourquoi une deuxième étude plus complète a été commandée par la ville, mais avec plus de détails cette fois.

  

Selon Daniel Côté, l’enrochement demeure toujours la meilleure solution.

 

Rappelons que le secteur de L’Anse-à-Valleau a été très touché lors des grandes marées en 2016 et est maintenant à risque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here