Une rencontre du MPO annulée inquiète l’industrie de la crevette

286
L'usine de La Crevette du Nord Atlantique, è l'Anse-au-Griffon. Photo: Julie Pineault

L’Office des pêcheurs de crevette du Québec s’inquiète de l’avenir de l’industrie en raison de l’annulation de dernière minute par le ministère des Pêches et Océans d’une rencontre prévue aujourd’hui à Mont-Joli.

À l’heure où la menace d’un moratoire de la pêche à la crevette plane, Patrice Element s’inquiète puisque le temps presse pour obtenir des précisions sur ce qui adviendra la saison prochaine. Selon lui, cette situation créée de l’anxiété pour l’ensemble des acteurs de cette industrie et affirme qu’il y a urgence d’agir :

 

Patrice Element estime qu’il est important que tous les intervenants soient assis à la même table, c’est-à-dire les gouvernements, les transformateurs, les pêcheurs, les premières nations et autres intervenants afin de développer une vision commune le plus tôt possible.

Patrice Element craint également pour l’enjeu de rétention de la main-d’œuvre :

 

Le directeur de l’Office des pêcheurs de crevette du Québec s’impatiente, tout comme l’ensemble des intervenants de l’industrie, et presse le MPO de préciser ses intentions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here