Santé Québec : Yv Bonnier-Viger appelle à la vigilance

208

Les intervenants régionaux devront être vigilants avec la création de la nouvelle agence Santé Québec.

C’est ce qu’affirme le directeur de la santé publique de la Gaspésie, Yv Bonnier-Viger. Rappelons que le ministre de la Santé Christian Dubé a présenté, le 29 mars 2023, son projet de loi 15, qui permettra de créer l’agence Santé Québec.

Des syndicats régionaux se sont déclarés inquiets de ce projet de loi qui ouvre davantage la porte, selon eux à la centralisation et la privatisation du système de santé.

Questionné à ce sujet, le directeur de la santé publique affirme que le projet comporte des éléments qui permettraient une centralisation ou une décentralisation dépendamment des décisions futures de l’agence.

Il croit que le système de santé a été largement centralisé depuis quelques années et il espère que les orientations futures de l’agence permettront un certain pas de recul :

 

Pour cette raison il espère que les intervenants se feront entendre si nécessaire :

 

Concernant la privatisation du système de santé, le directeur a aussi des préoccupations. Il s’inquiète du fait que 30% des ressources du ministère de la Santé sont dévolues à des entreprises privées :

 

Yv Bonnier Viger invite la population à suivre de près l’évolution du dossier