Formation à distance durant le coronavirus, pas évident

354
Le campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Photo: Geneviève Patterson

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles fait face à plusieurs contraintes pour mettre en place efficacement la formation à distance pour ses étudiants d’ici la fin mars.

 

Le gouvernement du Québec a décidé dimanche dernier de fermer les écoles jusqu’au 1er mai prochain en précisant que les étudiants des cégeps et universités pourront poursuivre leur session d’hiver à distance à partir du 30 mars.

Même si le télé-enseignement fait déjà partie de ses pratiques, le Cégep de la Gaspésie et des Îles explique que plusieurs contraintes liées à la COVID-19 viennent compliquer la mise en place de la formation à distance.

La directrice de l’établissement, Yolaine Arseneau, souligne d’abord que les enseignants et les élèves sont tous à la maison et que ces derniers n’ont pas leur matériel scolaire.

 

Yolaine Arseneau affirme que pour réussir à donner la formation à distance il faudrait que les 2830 étudiants du cégep et du collège Matrix à Montréal ainsi que les 355 enseignants soient tous équipés d’ordinateurs. En tenant compte de cette prémisse, la formation théorique pourrait fonctionner, mais d’autres aspects comme le stage ne seraient pas possibles.

 

Une autre solution serait de terminer la session au moment où le cégep rouvrirait ses portes après l’épisode de coronavirus. Yolaine Arseneau donne en exemple la crise des carrés rouges en 2012 qui avait duré plusieurs semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here