Bilan 2019 de la Régie de traitement des matières résiduelles

138

L’objectif de la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie est d’améliorer les volumes du recyclage et du compostage dans les MRC du Rocher-Percé et de la ville de Gaspé pour la prochaine année.

C’est un élément qui ressort du bilan 2019 de l’organisme qui démontre que les efforts et investissements ont porté fruit dans la dernière année.

Ainsi, 44% des matières résiduelles de Gaspé ont été détournées vers le compostage, le recyclage et la revalorisation aux échos centres et 52% dans Rocher-Percé.

Toutefois, il importe de réduire davantage l’enfouissement pour diminuer les coûts associés à la gestion des matières résiduelles, comme l’indique la directrice de la régie, Nathalie Drapeau :

 

Selon elle, les quantités enfouies sont encore trop importantes, ce qui diminue la durée de vie du LET (lieu d’enfouissement technique) de Gaspé. À titre d’exemple, en 2015, une caractérisation des volumes destinés au site d’enfouissement a démontré qu’une grande quantité des matières acheminées aurait pu être revalorisée :

 

Nathalie Drapeau affirme que l’utilisation du bac brun diminuerait de beaucoup les matières dirigées vers le LET :

 

Cette année, la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles fera de la sensibilisation auprès des résidents afin de réduire de 20% le volume de matières dirigé vers l’enfouissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here