CanAquaculture abandonne sa poursuite contre Grande-Riviere

221

CanAquaculture laisse tomber une poursuite de 100 000$ contre la ville de Grande-Rivière.

L’entreprise avait un projet de 45 M $ pour mettre en place un élevage de saumon avec trois bassins situés sur terre afin de produire annuellement mille tonnes de saumon.

En 2016, le conseil municipal de Grande-Rivière avait adopté une résolution qui offrait un terrain à l’entreprise pour une somme symbolique de 1 $ et un congé de taxe pour deux ans.

En décembre 2017, le nouveau conseil municipal a adopté une autre résolution pour abroger celle de février 2016, considérant que le projet initial avait été modifié.

Le maire Gino Cyr explique aussi la décision de l’époque en raison du terrain convoité qui appartenait et appartient toujours au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation:

 

Après cette décision, CanAquaculture avait engagé une poursuite de 100 000 $ contre Grande-Rivière. Le maire explique que le litige devait se régler en cour à Percé le 5 novembre prochain, mais l’entreprise a signifié son désistement:

 

Le projet devait créer plus de 24 emplois directs et 12 emplois indirects d’ici 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here