La CCTG mandate une firme sur les allégations d’ex-employées

717

La Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé embauche une firme externe afin d’élucider les allégations de harcèlement psychologique dont auraient été victimes d’ex-employées de la part du directeur de l’organisme.

C’est la décision qu’a prise le conseil d’administration de la CCTG pour répondre aussi aux plaignantes qui disent avoir été victimes d’intimidation et d’une gestion douteuse du personnel.

Le vice-président affirme prendre la situation au sérieux et qu’une politique détaillée sur le harcèlement au travail vient d’être instaurée.

Frédéric Côté précise que la firme va communiquer avec les ex-employées afin de récolter des informations précises sur les allégations.

 

Pour l’instant, le directeur de la chambre de commerce, Olivier Nolleau, est en arrêt de travail. Selon Frédéric Côté, aucune décision n’a été encore prise par le conseil d’administration concernant ce dernier.  L’organisme préfère attendre les résultats de l’enquête de la firme externe.

 

Entre temps, le directeur est remplacé temporairement afin d’assurer le suivi des dossiers en cours. D’ailleurs, avec la saison touristique qui est à nos portes, la CCTG s’est entendue avec la Ville de Gaspé pour s’occuper du guide et de la carte touristique.

Enfin, Frédéric Côté avoue se questionner sur les raisons entourant le déclenchement de cette tempête qui a frappé la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé.

 

Écoutez l’entrevue avec Frédéric Côté.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here