Cours suspendus partout en Gaspésie

847

Les cours sont suspendus partout en Gaspésie aujourd’hui dans tous les établissements scolaires primaires et secondaires du territoire.

La Commission scolaire des Chic-Chocs  avait d’abord évoqué la tempête prévue aujourd’hui pour laisser les enfants à la maison. Finalement, via le biais de ses réseaux sociaux ce matin, elle a confirmé la fermeture de ses établissements suivant les mesures de prévention émises par le gouvernement. Les services de garde restent quant à eux ouverts.

Même son de cloche du côté de la Commission scolaire René-Lévesque. Le personnel enseignant et les élèves seront absents mais le personnel de soutien, administratif et de gestion doivent se présenter. Pour ces deux commissions,  le retour en classe est prévu lundi.

Le gouvernement oblige maintenant tous les employés de la fonction publique et tout le personnel de la santé ainsi que de l’éducation et des services de garde à s’isoler pendant 14 jours au retour d’un voyage à l’étranger.  Les personnes malades doivent éviter de rendre visite aux patients dans les hôpitaux ou aux personnes en résidences.  Tous les rassemblements intérieurs de 250 personnes et plus ou qui ne sont pas nécessaires doivent être annulés.

Le gouvernement demande à toutes personnes qui présentent des symptômes similaires à la grippe ou au rhume et qui reviennent d’un autre pays de s’isoler.  Pour ceux qui ne reviennent pas de voyage et qui présentent des symptômes, le gouvernement demande aussi de se placer en isolement pour 2 semaines.

Le risque global demeure faible au pays.  Au Québec, à ce jour, 17 cas de COVID-19 ont été confirmés.  La Direction régionale de la Santé publique tiendra un point de presse à 8 heures ce matin.  Le directeur de la commission scolaire fera le point aussi ce matin.

Les employeurs sont invités aussi à faire preuve de souplesse en favorisant le télétravail pour leurs employés.  Des mesures seront annoncées prochainement tant pour soutenir les entreprises qui ont des problèmes de liquidité liés aux impacts du coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here