Découragement à la Société de chemin de fer

835

La Société de chemin de fer de la Gaspésie baisse les bras, après avoir tenté, samedi dernier à Listuguj, de faire passer un convoi de pales d’éoliennes vers les États-Unis.

Le blocus ferroviaire empêche les opérations depuis 3 semaines maintenant.  Vendredi, la société exploitant le rail avait réussi à faire passer 2 locomotives pour les rapatrier à New Richmond.

Avec les pourparlers en Colombie-Britannique entre les gouvernements et les chefs des Wet’suwet’en, et parce que la Société de chemin de fer avait réussi à déneiger et traverser Listuguj avec ses locomotives, l’espoir était grand samedi.

Toutefois, la suite espérée ne s’est pas matérialisée, explique le Président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé :

 

Le président de la SCFG soutient que les pertes ont dépassé le demi-million de dollars.  L’organisation craint maintenant de perdre des contrats, maintenant que les blocus sont levés presque partout au pays :

 

Éric Dubé soutient qu’il ne sera pas possible de rattraper le temps perdu.  LM Wind Power ne peut plus transporter ses pales en camion jusqu’à la gare de New Richmond parce que l’espace disponible est comblé.  La Société de chemin de fer se retrouve maintenant à court de moyen :

 

Par ailleurs, le président de la Société de chemin de fer est satisfait qu’une entente de principe ait été conclue entre Ottawa et les chefs des Wet’suwet’en.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here