Des amendes attendent les baigneurs dans les rivières à saumon

8500

La Société de gestion des rivières de Gaspé entend mettre en application cet été son règlement concernant l’interdiction de baignade dans les fosses à saumons.

L’organisme constate depuis les deux dernières années qu’un nombre important de personnes utilisent les sites aménagés pour les pêcheurs comme lieux de baignade et de camping.

Jean Roy affirme que les pêcheurs investissent des sommes d’argent importante pour pratiquer leur sport. Selon lui, la présence de baigneurs dans les fosses à saumon cause des dommages irréversibles:

 

De plus, le directeur souligne un nouveau problème alors que les sites aménagés pour les pêcheurs aux abords des rivières sont aussi utilisés par des campeurs:

 

Jean Roy explique ne plus avoir de choix vis-à-vis ces situations et devra, pour la première fois, appliquer la réglementation si le problème persiste:

 

Jean Roy souligne que la société a tous les pouvoirs pour intervenir et rappelle que la population peut se baigner sur les rivières dans des secteurs autres que ceux réservés aux pêcheurs:

14 COMMENTAIRES

  1. Ca fait longtemps que je dit qu’il ne devrait pas exister de beignades dans les rivieres a saumons ou toutes rivieres qui est potable! Ils existe des endroit pour ce beigner comme la plage Haldimand picines et j’en passe. Pour moi ses malpropre que de ce beigner dans une rieviere ou ont puise l’eau pour consomation general comme le Ville de Gaspe qui puise son eau de la riviere St jean. Faut faire ce qu’il y a a faire pour empecher cet activiter en imposant des amandes et en avoir fini une foi pour toute avec les beignades dans nos rivieres.

    • oui on devrait aussi interdire aux animaux d aller dans la riviere , d y uriner , d y déféquer , et d y mourir!

        • Luc je penses que Raynald était sarcastique. Je pourrais vous traitez d’imbécile pour votre incapacité à comprendre le sarcasme, mais je ferais pas ça. Parce que ça prends moins de gens comme vous qui insulte gratuitement. Merci !

  2. Je pense que le respect s impose des baigneurs comme des pêcheurs….
    Je fait souvent la descente de la Bonaventure et je fait toujours attention de ne pas déranger les pêcheurs mais quand les rivières sont basse on a pas le choix de passer dans les fosses sinon on passerais la journée a faire du portage mais parfois on les pêcheurs nous donnent l impression que la rivière leur appartienne …..faut cohabiter la liberté de l un commence ou celle de l autre fini…..et pour votre information mr Thibeault je pense qu un baigneur pollue moins qu un canot a moteur

    • Dérangement des pêcheurs, certes, c’est déplorable. Mais d’autant plus déplorable est le dérangement d’une espèce emblématique qui, en période de canicule, souffre déjà et peine à survivre dans SA fosse. Un ou deux
      Baigneurs par jour c’est un moindre mal. Une fosse à saumon a un rôle écologique. Désolé, mais c’est pas une piscine publique!!! Le déclin de cette espèce ne pourra qu’en être accélérer. Baignez-vous dans les zones désignées. Déjà chanceux qu’il y ait de telles zones.

  3. Que penser des pecheurs qui ne prennent le temps de quitter leur spot de peche de peur de manquer une touche , et qui font leur besoin pressant dans cette eau crystaline ?

  4. Ouff, we live in one of the most beautiful places in Quebec, so why not enjoy it. I don’t see any harm in swimming under the bridge on the St. John, So many restrictions, beaches no longer accept animals, private property signs are being put up all along the rivers, last summer we were turned around by the Adventure tourism group, saying that they were the only ones to have access. I think that its ridiculous. They can fine me all they want, ill be waiting at the river this summer.

  5. Je pense que m. Roy étire le mandat de la ZEC quant au mandat qui leur a été confié .. Aussi, au début des années 80, le MLCP ( ministère du loisir, chasse et pêche) a tenté d’interdire la baignade et ce fut un échec… La réaction des populations locales les avait fait reculer!

    D’autre part, en période de canicule, le baigneur n’a aucun impact sur le poisson ce qui n’est pas le cas du pêcheur!

    Les rivières sont un Bien Public et doivent le demeurer et au lieu de la confrontation, le respect mutuel est de mise!

    J’espère ne pas être le premier à avoir une amende car j’irai me baigner au pied des Falls sur la Dartmouth( ou personne ne pêche) quand viendra la saison.

  6. Faut être de mauvaise foi pour dire qu’un baigneur dérange plus le saumon qu’un pêcheur. Quand tu sort un saumon de l’eau, même après un combat très court, tu lui nuit considérablement, surtout avec un été comme celui de l’année passé ou le niveau était particulièrement bas et l’eau particulièrement chaude ! Si vous voulez jouer la carte de la préservation de la ressource, interdisez également la pêche dans ces conditions particulières !

  7. Mon pere n’avais meme pas le droit de pecher quand il etait jeune a cause des americains qui avais tout les droits sur nos riviere…. rené levesque ses battut pour redonner au quebecois l’acces a nos propre riviere et forêt … jamais au grand jamais quelqu’un va venir me sortir de la…on recullera pas … maitre chez nous! Pi pour tout les pêcheurs qui chialent …. la riviere ce partage et tu n’a pas plus de droit qu’un autre.

  8. C’est une question de courtoisie et de partage. L’exclusivité est injuste et l’argument de préservation est bidon puisque la pêche sportive avec remise à l’eau a bel et bien un impact sur l’espèce. Il est possible de se baigner sans polluer pour autant. Si des baigneurs s’apperçoivent qu’il y a déjà un pêcheur présent sur le site, faire preuve de jugement serait de se baigner le plus loin possible de celui-ci. La pêche sportive est un privilège tandis que la baignade se rapproche davantage à un besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here