Des lanternes pour nos petits disparus

220

La journée de sensibilisation au deuil périnatal aura lieu le 15 octobre prochain. Pour une 4e année consécutive, le Comité sur le deuil périnatal à Gaspé offrira aux familles endeuillées et à leurs proches des lanternes volantes afin de rendre hommage aux petits bébés partis trop rapidement.

Intitulée À la mémoire de nos petits disparus, cette commémoration s’adresse à toutes les familles ayant été touchées par un deuil pendant une grossesse ou quelque temps après la naissance de l’enfant.

Pour éviter les rassemblements, cette année, les familles viendront récupérer leurs lanternes à la Maison de la famille Parenfant.

Plusieurs études médicales démontrent qu’environ 20% des grossesses ne se rendent pas à terme. Plusieurs parents endeuillés par ce deuil encore tabou vivent de l’isolement. Dre Marie-Yanouk Blain, gynécologue-obstétricienne à l’hôpital de Gaspé :

 

Ainsi, pour les membres du Comité, il est important de souligner, au moins une fois par année, le deuil périnatal vécu par les familles de Gaspé.

La Maison de la famille Parenfant offre également des services de soutien pour ce deuil tout particulier, allant des livres jusqu’au parrainage :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here