En mémoire des petits disparus

245

Ce vendredi à la gare intermodale de Gaspé aura lieu pour une 3e année consécutive une soirée de recueillement pour les familles vivant un deuil périnatal. Une peine qui trop souvent est encore bien taboue dans notre société.

Cette journée de sensibilisation au deuil périnatal a pour objectif de rendre hommage aux bébés partis trop vite et à leurs familles.

On entend par deuil périnatal les fausses couches, les interruptions médicales de grossesse, un décès à la naissance ou survenant dans les semaines suivant la naissance du bébé. Dre. Marie-Yanouk Blain,porte-parole de cette journée, explique que cette tristesse est encore bien taboue dans la société puisqu’ à tort, des gens imaginent que la peine est moins grande puisque l’enfant a peu vécu :

 

Elle prodigue les conseils suivants aux parents étant touchés par le deuil périnatal, notamment de s’enlever tout sentiment de culpabilité:

 

Elle rappelle que bien souvent, ces décès sont naturels  mais qu’il existe du support, à Gaspé, pour traverser ce deuil en toute sérénité :

 

Ce 8 novembre, les familles se verront ainsi offrir une lanterne en souvenir de leur enfant trop vite disparu, pour les laisser s’envoler au-dessus de la baie de Gaspé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here