Toxines dans les moules, des solutions pour éviter le pire

360

L’entreprise Les Moules de la baie de Gaspé déplore les rappels de produits en raison de présence de biotoxine et voudrait de meilleurs moyens pour éviter cette situation.

Depuis trois mois, le ministère de l’Alimentation, des Pêcheries et de l’Agriculture a effectué deux rappels de moules qui étaient contaminés par une biotoxine marine suite à des tests effectués par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

En octobre, ce sont les poissonneries qui ont alerté l’éleveur après que des personnes ayant consommé des moules aient été malades.

Pour le co propriétaire, Jacques Dufresne Jr, ce genre de situation est le pire scénario qui peut se produire et vient nuire à la réputation de son entreprise. Dans tous les cas, il déplore de se retrouver avec peu de moyens et d’aide pour régler ce genre de problème.

D’abord, il juge les délais trop longs avant d’avoir les résultats des tests alors que souvent,  le produit est déjà en vente. Le laboratoire agréé se trouve à Longueuil:

 

L’entreprise ne peut non plus  laisser les moules à l’eau en attendant les résultats puisque cette dernière pourrait être contaminée durant la période d’analyse. L’idéal serait d’avoir un laboratoire en Gaspésie.

L’autre solution serait de détenir une usine pour placer les moules dans un bassin durant quelques jours afin qu’elle soit lavée et libre de toute possible toxine. Jacques Dufresne Jr affirme avoir demandé de l’aide à différents bâilleurs de fonds pour se doter d’une telle infrastructure, mais sans succès:

 

Enfin, Jacques Dufresnes aimerait avoir plus de support des ministères et organismes liés à la mariculture:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here