Inauguration du panneau Farewell Cove, L’Anse-des-Aurevoirs

1312

Aujourd’hui en après-midi avait lieu l’inauguration officielle du panneau annonçant le secteur Farewell Cove, situé sur le boulevard de Forillon. Un lieu chargé en histoire enfin reconnu, 100 ans après sa toute première apparition.

Situé entre Rosebridge et Péninsule, Farewell Cove est un lieu important dans l’histoire de la pointe de la Gaspésie. À l’époque de la foresterie s’y trouvaient deux moulins à scie, des fermettes mais surtout, de nombreux chasseurs de baleines, qui partaient tout l’été pour revenir seulement à l’automne, d’où le nom de Farewell Cove,  L’Anse-des-Aurevoirs  en français. Des membres des familles de Lester Coffin, résident de l’endroit, décédé en janvier dernier à l’âge de 94 ans et instigateur du projet, étaient présents.

Laurent Juneau, co-initiateur du projet, se réjouit que le panneau soit enfin érigé, de même que les trois rosiers plantés  tels un clin d’œil aux cultures francophones, anglophones et autochtones de la Gaspésie, également plantés en l’honneur de son ami malheureusement parti avant cette journée :

 

Les citoyens auront adressé plusieurs demandes à la Ville au courant des dernières années à cet effet. Celle-ci avait donné un premier accord en 2008 et rappelons qu’en 2017, une pétition avait circulé afin que ce lieu soit reconnu historiquement.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, réside lui aussi dans ce secteur :

 

Le nom de Farewell Cove est apparu pour la toute première fois le  1er mai 1919, soit il y a cent ans, avec l’arrivée d’un bureau de poste dans une résidence locale, maintenant le gîte l’Auberge des 2 mondes. Il a par la suite obtenu un statut officiel de la Commission de toponymie du Québec en 1983, bien qu’il figurait déjà sur plusieurs cartes géographiques et secteur météorologique aux États-Unis. Reste au ministère des Transports du Québec à instaurer un panneau sur la 132 le mentionnant.

 

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, Laurent Junau, co-initiateur du projet et Nelson O’Connor, du conseil de Ville, entourent les enfants de Lester Coffin. Photo: Geneviève Patterson
Des rosiers ont été plantés sous le panneau, symboles des communautés francophones, anglophones et autochtones de l’endroit. Également en hommage à M. Lester Coffin. Photo: Geneviève Patterson
La vue de la baie de Gaspé, à partir de Farewell Cove. Photo: Geneviève Patterson.
L’endroit appartenant au gîte l’Auberge des 2 mondes, dont Laurent Juneau est propriétaire, a été aménagé par ce dernier. Photo: Geneviève Patterson.
L’endroit appartenant au gîte l’Auberge des 2 mondes, dont Laurent Juneau est propriétaire, a été aménagé par ce dernier. Photo: Geneviève Patterson.
C’est ici même que femmes et enfants disaient  »Au revoir » (farewell) chaque été aux hommes chasseurs de baleines. Photo: Geneviève Patterson

1 COMMENTAIRE

  1. Journée remplie d’émotions effectivement ! Je suis fier de l’aboutissement de ce projet, effectué en partenariat avec les communautés Francophone et Anglophone du secteur . Un grand merci à toutes les personnes qui se sont impliquées dans l’aventure . Et, en passant le nom exacte du gîte, B&B est  » Le Meilleur des 2 Mondes »dont la maison entièrement rénovée fête cette année ses 125 ans et abrita le premier bureau de poste du secteur en 1919 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here