Points de contrôle levés à condition que tout se passe bien

610

La Direction de la santé publique de la région est rassurée par les garanties du gouvernement sur la levée des points de contrôle qui pourrait être repoussée si la situation épidémiologique se détériorait.

Le Directeur de la santé publique souhaitait plutôt que les barrages routiers demeurent en place le plus longtemps possible et que l’on enlève progressivement les restrictions d’entrée.

Le Dr Yv Bonnier-Viger explique que des régions vont lever leurs points de contrôle à partir du 4 mai et du 11 mai, ce qui permettra de voir l’effet de cette ouverture sur le nombre de cas de coronavirus. Par exemple, si les cas augmentent en Abitibi ou au Saguenay-Lac-Saint-Jean d’ici la levée des barrages routiers de la Gaspésie, le gouvernement pourrait repousser la date du 18 mai:

 

Le Dr Yv Bonnier-Viger est aussi rassuré par la garantie que le ministère de la Santé publique surveillera de près notre région pour s’assurer que le nombre de cas de COVID-19 respecte notre capacité de soins:

 

Le Directeur de la santé publique de la Gaspésie et des Îles a précisé dans son dernier point de presse que lorsque la région atteindrait entre 17 et 20 cas de COVID-19 par jour, il y aurait un resserrement des mesures de déconfinement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here