L’avenir de Fort-Prével toujours incertain

540

L’avenir de Fort-Prével demeure incertain malgré tous les efforts déployés par son comité de relance depuis que le gouvernement du Québec lui a cédé les infrastructures et le club de golf en 2016.

Depuis son acquisition des indices démontrent que l’organisme est tout près de la rentabilité. À l’époque où la SÉPAQ était la gestionnaire des installations, le déficit récurant était de 750 000 $ alors qu’actuellement il se chiffre à 60 000 $.

Le développement d’une stratégie marketing a également été bénéfique puisque le nombre de nuitées est passé de 3 440  en 2017à 5 600 l’an dernier, le nombre de membres est stable à 170 annuellement et la vente de billet journalier a augmenté de 30% l’an dernier.

Pour le président du comité Relance Fort-Prével, Gilles Pelletier, la rentabilité passe par l’hébergement :

 

Il invite les golfeurs à se prémunir du billet de saison dans les prochaines semaines afin de disposer de liquidité pour amorcer la nouvelle saison.

Gilles Pelletier admet que la situation de Fort-Prével est toujours précaire actuellement :

 

Le président du comité Relance Fort-Prével espère qu’enfin le message sera entendu par le gouvernement afin de sauvegarder ce joyau de la Gaspésie :

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here