Escale Gaspésie pourrait écoper à cause de la COVID-19

496

La Gaspésie n’a pas reçu d’annulations jusqu’à maintenant pour la prochaine saison de croisière en raison du coronavirus, mais pourrait écoper si le gouvernement fédéral décide d’interdire les navires d’accoster au Canada.

Présentement,  le gouvernement du Canada et celui des États-Unis ont tous deux recommandé à leur population d’éviter de voyager en bateau de croisière en raison des risques liés à la COVID-19. La situation pourrait cependant changer d’ici peu.

Pour le moment, l’Association des croisières du le Saint-Laurent, dont fait partie Escale Gaspésie, affirme qu’aucune compagnie n’aurait signifié d’annulation pour la saison qui débute en mai.

Le président l’Alliance de l’industrie du tourisme du Québec, Martin Soucy, explique que la situation est prise au sérieux, mais précise que les gouvernements n’ont pas interdit à la population de faire des croisières:

 

Cependant,  les touristes s’informent beaucoup si des mesures sont en place pour prévenir l’infection :

 

Martin Soucy explique que l’industrie des croisières prend déjà des mesures dans le cas de virus qui se déclareraient sur les navires pour aussi éviter que des passagers contaminent d’autres personnes à bord ou sur terre :

 

C’est d’ailleurs cette situation que le fédéral veut éviter et pourrait donc décider dans les prochaines heures d’interdire les navires de croisière de plus de 500 passagers d’accoster au Canada.

Cette année, Escale Gaspésie doit recevoir 43 escales avec 21 335 passagers et membres d’équipage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here