L’avenir du Centre d’interprétation du cuivre incertain

426

La relance des opérations du Centre d’interprétation du cuivre de Murdochville est incertaine puisque la population n’a pas démontré d’intérêt pour siéger sur le conseil d’administration.

Cet attrait touristique a été fermé en 2017, notamment en raison d’un déficit accumulé évalué aujourd’hui à plus de 150 000 $. D’ailleurs, plus personne ne siège sur le conseil d’administration de l’organisme qui assurait la gestion de ce principal attrait touristique à Murdochville.

Une tentative de mobiliser des personnes sur le comité a échoué, comme le mentionne la mairesse de la municipalité, Délisca Ritchie-Roussy :

 

Selon elle, le défi de relancer les opérations du Centre d’interprétation représente tout un défi puisque ce type d’établissement ne répond pas aux programmes gouvernementaux existants :

 

L’une des solutions serait de trouver un acquéreur intéressé à relancer les activités. Pour le président-directeur du Chic-Chac de Murdochville, Guillaume Molaison, l’achat du centre n’est pas dans la cible de son entreprise :

 

Guillaume Molaison affirme que des investissements importants seront plutôt injectés dans un projet majeur au lac York.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here