Le Centre de tri dit non à la consigne du verre

247

La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie se joint à d’autres centres de tri du Québec pour dénoncer une campagne qui s’opère pour la mise en place d’un système de consigne pour le verre.

Depuis les dernières semaines, les pressions de certains organismes se sont accentuées sur le gouvernement Legault pour mettre en place un tel système au Québec, afin de récupérer les bouteilles de vin. C’est le cas de la Communauté métropolitaine de Montréal et du mouvement  »SAQ consigne ».

Selon la directrice de la régie gaspésienne, Nathalie Drapeau, en procédant ainsi, le gouvernement viendrait créer un système parallèle à celui du recyclage.

 

De plus, il n’est pas certain que les bouteilles de vin retourneraient en circulation pour être utilisées à nouveau, comme c’est le cas avec la bouteille de bière.

 

Les bouteilles devraient donc être recyclées et valorisées comme les centres de tri le font déjà.

Nathalie Drapeau veut aussi déboulonner certains mythes qui circulent contre le recyclage du verre.

 

Le centre de tri de Grande-Rivière valorise 450 tonnes de verre par année. Le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a affirmé mardi dernier qu’il allait statuer dans ce dossier d’ici les prochains mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here