Le Conseil du PQ de Gaspé s’inquiète de la réforme du scrutin

195

Le conseil exécutif du Parti Québécois de Gaspé demande aux élus du parti de s’opposer à la réforme du mode de scrutin envisagée par le gouvernement, si cette dernière ne conserve pas intactes les circonscriptions de la Gaspésie et des Îles.

Le 9 mai dernier, les membres de la circonscription de Gaspé ont voté unanimement deux résolutions pour démontrer leur profonde inquiétude au projet de réforme tel que présenté.

Premièrement, on demande au gouvernement du Québec d’agir démocratiquement en permettant à la population de se prononcer sur la réforme.

Deuxièmement, le conseil demande à l’aile parlementaire du PQ de se positionner pour conserver les circonscriptions actuelles en Gaspésie, sans quoi de retirer son appui à la réforme du mode de scrutin tel que proposé actuellement.

La présidente, Line Beaudin,  base ces demandes sur le nombre de députés élus qui passerait de 125 à 75, ce qui ferait perdre assurément une circonscription à la Gaspésie. De plus, la nomination de 50 autres députés nommés à parti d’une liste par les partis politiques serait dommageable pour la région:

 

Line Beaudin donne en exemple le dossier d’Optilab, qui aurait été indéfendable par un député de liste nommé pour une région couvrant de Gaspé jusqu’à Chaudière-Appalaches, en passant par le Bas-Saint-Laurent:

 

La présidente du conseil exécutif du PQ pour Gaspé demande donc aux élus du parti de ne pas oublier les régions et se positionner contre le projet actuel s’il n’y a pas de changement pour protéger les régions:

 

Écoutez l’entrevue complète avec la présidente du conseil, Line Beaudin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here