Loi 40: Gaspé ne craint pas de perdre des terrains

332

Le maire de Gaspé ne craint pas perdre le terrain où sera située la future construction du complexe sportif ou d’autres terrains appartenant à la Ville en raison de la loi 40 sur la reforme scolaire adoptée par Québec.

En plus de venir modifier la structure des commissions scolaires en les abolissant pour créer des centres de services, la loi vient aussi donner des pouvoirs à ces derniers, en leur permettant de réquisitionner des terrains municipaux pour de futures constructions ou des agrandissements, sans aucune compensation financière.

Dans un premier temps, le maire Daniel Côté critique la façon de faire de Québec, qui en catimini, est venu enlever des pouvoirs aux municipalités:

 

Cette décision du gouvernement arrive au moment ou Gaspé espère installer un complexe sportif sur un terrain situé à proximité de l’école C.-E.-Pouliot. Le maire ne s’inquiète pas outre mesure pour son projet de construction:

 

Daniel Côté affirme que Gaspé ne devrait pas non plus être touché pour d’autres terrains qui seraient susceptibles d’être réquisitionnés par l’ancienne commission scolaire, même si la population de Gaspé a connu un boom de près de 400 personnes l’an dernier:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here