Le ROCGÎM heureux de la bonification du PSOC

87

Le Regroupement régional des organismes communautaires (ROCGÎM)  est heureux de la bonification du programme québécois qui les soutient.

Le Programme québécois de soutien aux Organismes Communautaires (PSOC) est bonifié de 35 M$, dont 1 40 000 $  pour la région.

Toutefois, la coordonnatrice du ROCGÎM, Geneviève Giguère, souligne que ces investissements doivent être accompagnés d’un renforcement des services publics, en rappelant que les organismes communautaires ne doivent pas servir à combler les lacunes du système de santé.

Elle note qu’en doublant l’enveloppe provinciale de 17 M$ octroyée au PSOC l’an dernier, la CAQ n’a doublé que la somme globale de la région :

 

D’autre part, Geneviève Giguère voit d’un bon œil les négociations entamées avec Québec pour mettre à jour les cadres administratifs de répartition des budgets à la mission des organismes communautaires, désuets selon elle :

 

La coordonnatrice du ROCGÎM trouve cependant ambitieux l’objectif de la ministre McCann d’arriver à une modernisation de la structure de financement à l’intérieur d’un an.

Elle rappelle que les organismes communautaires appartiennent à leurs membres, et que des rapports d’étapes devront être validés par les administrateurs de plusieurs centaines d’organismes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here