Lebouthillier défend la langue française

140

La ministre fédérale du Revenu, unilingue francophone, s’est offusquée d’un reproche que lui a servi un député conservateur sur son unilinguisme.

Diane Lebouthillier en veut particulièrement à Luc Berthold parce qu’il est Québécois, a-t-elle dit.

Voici ce que les deux élus se sont dit aux Communes en après-midi :

 

Le député Berthold, à sa sortie des Communes, prétendait ne pas se souvenir des mots exacts qu’il avait prononcés mais il a offert ses excuses à la ministre tout de même.

La députée Lebouthillier estime inacceptable que des députés conservateurs du Québec remettent en question son droit de s’exprimer en français.  Les commentaires d’appui ont afflué sur le compte Facebook de la ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here