Quel avenir réserve Québec aux radios communautaires

131
Une console radio. Photo: Archives.

La décision de Québec de venir en aide à la presse écrite inquiète l’Association des radios communautaires du Québec qui se demande si le gouvernement ne tient pas deux discours.

L’annonce survient alors que la Commission parlementaire sur l’avenir des médias n’est pas encore terminée et n’a pas remis ses recommandations.

L’ARCQ note que le gouvernement a agi avant d’avoir en main une stratégie globale.

Le directeur de l’organisme, Martin Bougie, se questionne sur le traitement qui sera maintenant accordé par Québec pour les radios communautaires.

 

Pour sa part, la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, promet que les radios communautaires pourront compter sur une part des placements publicitaires du gouvernement.

 

Malgré cette option, Martin Bougie explique que les mesures annoncées pour les médias écrits font en sorte que ces derniers vont bénéficier d’une aide de Québec largement supérieur aux médias communautaires.

Le Programme d’aide aux fonctionnements que se partagent 160 médias communautaires se limite à 5 millions de dollars par année, ce qui est insuffisant, soutient-il :

 

Un montant de 50 millions de dollars a été annoncé mercredi par le gouvernement pour aider les journaux à faire face aux pertes de revenus publicitaires et éviter des fermetures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here