Les conservateurs en tournée pré-campagne

73

Les conservateurs ne croient pas que le retour d’une prime pour région éloignée soit la solution idéale pour aider l’économie de la Gaspésie, mais se disent ouverts à différentes mesures fiscales.

Le candidat du PC pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, Jean-Pierre Pigeon, ainsi que le député de Montmagny-l’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, étaient de passage vendredi à Gaspé dans le cadre d’une tournée préélectorale.

Bernard Généreux explique avoir discuté avec les élus régionaux qui souhaitent le retour de la prime pour région éloignée, qui est disparue au début des années 90 en Gaspésie et qui a diminué de 50% aux Îles-de-la Madeleine.

Le député pense qu’il serait difficile d’instaurer une telle mesure au détriment d’autres régions, mais suggère plutôt des mesures fiscales ciblées, comme un crédit d’impôt pour les aînés qui veulent retourner au travail:

 

Pour sa part, Jean-Pierre Pigeon s’engage à travailler pour transférer le phare de Cap-des-Rosiers au parc national Forillon afin qu’il soit protégé et entretenu:

 

Sans vouloir s’engager, Bernard Généreux croit que décentraliser des travailleurs fédéraux vers les régions serait un atout, même si ce dernier conçoit que plus d’une centaine d’emplois avait été éliminée en Gaspésie sous le règne conservateur:

 

Le Parti conservateur veut aussi revenir à équilibre budgétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here