Les expropriés de Forillon veulent plus de laissez-passer

840

Le Regroupement des personnes expropriées de Forillon effectue une nouvelle demande à l’Agence Parcs Canada afin d’accroître leur nombre de laissez-passer.

Le regroupement a déposé officiellement ses documents en janvier dernier afin d’obtenir des droits d’accès gratuit supplémentaires pour l’an prochain, qui soulignera les 50 ans de l’expropriation.

La porte-parole, Marie Rochefort, veut que les laissez-passer puissent s’étendre jusqu’à la 6e génération des familles qui ont été expropriées en 1970, alors que pour l’instant, ils couvrent seulement jusqu’à la 3e descendance:

 

Le Regroupement des personnes expropriées de Forillon veut aussi inclure les descendants des membres des familles qui n’ont pas fait partie de la succession des biens. Marie Rochefort souligne qu’à l’époque, c’est le fils aîné qui se voyait transférer les biens de la famille:

 

Selon le regroupement, il y eut 280 familles expropriées pour la construction du parc national Forillon en 1970.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here