Embaucher un travailleur étranger, un défi pour les entreprises

275

Les entreprises désirant embaucher un travailleur étranger doivent s’attendre à des délais de plusieurs mois et à défrayer des coûts qui peuvent être importants.

La pénurie de main-d’œuvre dans la région amène de plus en plus les entreprises à vouloir se tourner vers l’immigration pour répondre à leurs besoins.

Dans un premier temps, explique Valérie Vermette, conseillère en recrutement international au ministère de l’Immigration, l’entreprise doit démontrer qu’il n’y a pas de travailleur disponible dans sa région, en affichant son poste durant au moins 28 jours avant d’embaucher des travailleurs étrangers temporaires:

 

L’entreprise doit aussi remplir des documents prouvant que le travailleur étranger n’aura pas d’impact négatif sur le marché du travail, comme prendre la place d’un autre travailleur.

Ensuite, l’employeur doit donner des précisions sur la personne qu’elle veut embaucher à l’étranger:

 

Selon Valérie Vermette,  le travailleur étranger temporaire doit aussi faire des démarches pour obtenir son permis de travail qui lui servira ensuite de visa pour une période déterminée:

 

 

En plus des documents administratifs, l’employeur pourrait devoir défrayer quelques milliers de dollars, selon les conditions salariales du travailleur étranger temporaire.

 

 

Tout le processus administratif peut prendre en 6 et 8 mois, selon le ministère de l’Immigration.

 

2 COMMENTAIRES

  1. En allégeant les exigences liées à l’embauche d’un travailleur temporaire étranger, Le gouvernement aiderait vraiment les entreprises à combler leurs besoins dans les postes peu spécialisés essentiellement. Postes que les quebecois ne veulent plus combler à cause des conditions de travail. Chose normale quand on est né dans un pays développé!

  2. Vous ne connaissez vraiment rien au programme de travailleur étranger
    Allez lire les exigences des programme au niveau fédéral et provincial.

    Les entreprises doivent démontrer qu’elles ont tentés d’embaucher des travailleurs canadiens avant l’embauche de Travailleurs Étrangers. De meilleures conditions de travail et de meilleures salaires permettrait d’embaucher plus de canadiens.
    Un peu de rigueur de la part des employeurs (au lieu de se plaindre des délais)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here